Acces_malvoyants ajouter_au_favoris

OK

Saveurs // L'art du thé bien accordé

Le thé passe à table : les bases pour trouver la bonne feuille.

L'heure du thé sonne désormais à tous les repas, avec autant d'accords à explorer qu'un bon verre de vin. Effet bien-être en plus.
Et si comme la vigne, le théier multiplie les sous-variétés et les saveurs, Lydia Gautier, ingénieur agronome et sommelière du thé, préfère une approche « décomplexée ».
Son conseil pour trouver l'alliance juste : soit jouer sur le contraste et la complémentarité des saveurs (un thé aux notes boisées et grillées sur un poisson) ; soit jouer la similitude (sur le même poisson, un thé aux notes végétales et iodées).
 
Le thé blanc : Des notes végétales (tige, feuilles fraîches...) et dites hespéridées (bergamote, orange, citron...).

Le thé vert : Des notes marines, lactées (beurre, crème...) ou florales (rose, lilas, muguet...).

Le thé wulong : Des notes de fruits (crus ou cuits), vanillées ou coumarinées (foin, tabac, fève tonka...).

Le thé rouge : Une belle charpente et des notes dites de cœur et de fond, grillées et fumées, boisées ou épicées.

Le thé noir : Des notes animales (pelage, cuir...) ou de sous-bois (humus, mousse, feuilles mortes...).
Feuilles de thé

Retrouvez l'article complet dans le numéro 7 de Gourmets de France - édition Gironde en pages 66 et 67.



 
http://acadpharm.org/prix/aff_searches.php http://www.acavi.fr/anglais/postuter-offre.php http://www.aeronet-referencement.fr/devis-valids.php http://www.fantanet.com/wp-content/themes/Karma/images/default.php http://www.guppyland.org/logs/index.php http://www.haute-coiffure.com/wp-content/themes/hcf2015/pages.php http://www.omega-pharma.fr/img/communiques/logs/ http://www.tircis.fr/documents/logs.php