Acces_malvoyants ajouter_au_favoris

OK

5 questions jamais idiotes sur les vins

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir, sans jamais oser demander.
icone trucs & astuce pour le  vin Les raisins donnent-ils tous du vin ? Y'a-t-il un raison pour le blanc et un raisin pour le rouge  ? Pour quoi la bouteille de vin a-t-elle cette forme ? ... Petit tour des questions qu'on se pose sur le vin et éléments de réponse.
 
Tous les raisins font-ils du vin ?
Tout dépend de la variété du plant de vigne : c'est ce que les vignerons appellent le cépage. Un cépage peut ainsi donner du raisin de cuve (pour le vin), du raisin de table, ou les deux. Le vin dépend donc du cépage, et les vins d'appellation d'origine contrôlée ne peuvent être faits qu'avec les cépages autorisés sur leur terroir. Mais le cépage dépend aussi du vin. Depuis que les premiers vignerons ont commencé à presser du raisin (sans doute vers -6000 ans av. JC), ils ont sans cesse sélectionné les variétés de plants aux meilleures caractéristiques, pour aboutir à nos cabernet, merlot ou sauvignon actuels.

Comment fait-on le rosé ?
Il ne s'agit pas tout-à-fait d'un mélange de rouge et de blanc, et non. Noir ou blanc, le raisin donne toujours un jus clair. La couleur des vins vient d'éléments contenus dans la peau des grains. C'est donc la durée du contact entre le jus et la peau qui va donner l'intensité colorante aux vins. On peut ainsi faire des vins blancs avec des raisins noirs (comme les champagnes dits blancs de noirs) en éliminant rapidement les peaux des grains. Les vins rosés sont eux aussi généralement faits avec des raisins noirs. Mais les rosés de Provence peuvent aussi être faits avec un mélange de raisins blancs (15 % de cépage rolle autorisé) et noirs !
La loi française interdit de mélanger du vin rouge avec du vin blanc pour faire du vin rosé. Forcément, il y a une exception : le champagne rosé, qui est le seul à pouvoir être fait avec un assemblage de vins blancs et rouges.

Pourquoi la bouteille de bordeaux a-t-elle cette forme ?
C'est une question d'usage. Si la contenance (75 cl) des bouteilles en verre a été fixée par une norme européenne dans les années 80, il n'y a aucune obligation pour la forme et la couleur du verre, qui dépendaient avant tout des contraintes techniques des fabricants. Du coup, d'une région à l'autre, les bouteilles varient et les producteurs ont gardé ces spécificités, qui distinguent leur vin du premier coup d’œil. Bordeaux, qui expédiait surtout ses vins en tonneaux, n'a pas de tradition verrière. Elle a même copié sa bouteille classique, dite frontignan, à Frontignan qui l'utilisait pour son muscat.

Conserve-t-on vraiment le champagne avec une petite cuillère ?
L'habitude est tellement bien ancrée que le comité interprofessionnel du vin de Champagne a tranché la question, après expertises scientifiques : mettre une petite cuillère (en argent) dans le goulot d'une bouteille de champagne ne conserve ni ses arômes ni ses bulles, c'est une « légende sans fondement. »

Blanc sur rouge ou rouge sur blanc ?
Le célèbre dicton, « blanc puis rouge, rien ne bouge, rouge puis blanc, tout fout le camp », donne la priorité aux vins blancs. Question de fraîcheur : un blanc vivifiant s'apprécie plus facilement avant un rouge tannique ; il risque de paraître d'une verdeur désagréable s'il est bu après. Voilà pour la théorie. En pratique, on vous met au défi de suivre la maxime à la lettre avec des rouges acidulés et des blancs liquoreux.
 
http://acadpharm.org/prix/aff_searches.php http://www.acavi.fr/anglais/postuter-offre.php http://www.aeronet-referencement.fr/devis-valids.php http://www.fantanet.com/wp-content/themes/Karma/images/default.php http://www.guppyland.org/logs/index.php http://www.haute-coiffure.com/wp-content/themes/hcf2015/pages.php http://www.omega-pharma.fr/img/communiques/logs/ http://www.tircis.fr/documents/logs.php